L'OPCAIM, au service de la formation

 

Depuis le 1er janvier 2019, le plan de formation devient le plan de développement des compétences.

 

Ce dispositif reste le principal levier à disposition de l’entreprise pour former ses collaborateurs. La Loi du 5 septembre 2018 prévoit un assouplissement de la définition d’actions de formation, ainsi l’article L. 6313-2 du Code du Travail définit l’action de formation comme « un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel ».

 

  • Quelles actions de formation ?
  • action de formation en tant que telle, mais aussi :
  • bilan de compétences,
  • VAE,
  • actions de formation par apprentissage.

 

  • Public :

Salariés en CDI ou en CDD

 

  • Quels types de formation ?

La mise en place du plan de développement des compétences marque la fin de la distinction entre actions d’adaptation au poste de travail ou liée à l’évolution ou au maintien du maintien dans l’emploi (ex-catégorie 1) et actions de développement des compétences (ex-catégorie 2) et reconnait la diversité des modalités pédagogiques telles que les actions de formation en situation de travail (AFEST), FOAD…

Pour mettre en place une formation ouverte et/ou à distance (FOAD), il est nécessaire que les conditions suivantes soient réunies :

  • Une assistance technique et pédagogique appropriée pour accompagner le bénéficiaire dans le déroulement de son parcours ;
  • Une information du bénéficiaire sur les activités pédagogiques à effectuer à distance et leur durée moyenne ;
  • Des évaluations qui jalonnent ou concluent l’action de formation.

Quant à la formation en situation de travail (FEST), la loi du 5 septembre 2018, exige :

  • L’analyse de l’activité de travail (afin éventuellement de l’adapter) ;
  • La désignation préalable d’un formateur pouvant exercer une fonction tutorale ;
  • La mise en place de phases réflexives, distinctes des mises en situation de travail et destinées à utiliser à des fins pédagogiques les enseignements tirés de la situation de travail, qui permettent d’observer et d’analyser les écarts entre les attendus, les réalisations et les acquis de chaque mise en situation afin de consolider et d’expliciter les apprentissages ;
  • Des évaluations qui jalonnent ou concluent l’action de formation.

 

Pour plus d'information, contactez votre ADEFIM.