L'OPCAIM, au service de la formation

Le contrat de professionnalisation vous permet d’acquérir, dans le cadre de l’alternance, une première qualification professionnelle ou de compléter votre formation initiale par une qualification complémentaire en vue d’accéder à un poste déterminé.

 

Qui est concerné ?

 

Les jeunes âgés de 16 à 25 ans et les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus, ainsi que les bénéficiaires de certaines allocations ou contrats peuvent avoir accès au contrat de professionnalisation.

 

Comment ça marche ?

 

Le contrat de professionnalisation peut être conclu pour une durée déterminée, comprise entre 6 et 12 mois. Cette durée peut être portée à 24 mois pour les personnes sans qualification ou bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de l’AAH ou sortant d’un contrat aidé. Le contrat peut également être à durée indéterminée. Dans ce cas, les règles de durée maximale mentionnées ci-dessus portent sur l’action de professionnalisation, c’est-à-dire la première phase du contrat qui s’effectue en alternance.

 

Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans révolus sont rémunérés en pourcentage du Smic selon leur âge et leur niveau de formation, les salariés âgés de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être ni inférieure au Smic ni à 85 % du salaire minimum conventionnel.

 

Le contrat de professionnalisation ne doit pas être confondu avec le contrat d'apprentissage qui se réalise également en alternance. Pour bien comprendre la différence entre l’un et l’autre, voyez le portail de l'alternance.

 

Comment faire ?

 

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail qui nécessite une recherche d’emploi intensive, ciblée, méthodique, respectant plusieurs étapes : le recueil d’informations, l’orientation, la recherche d’un employeur, la recherche d’un centre de formation. Pour bien en comprendre les objectifs, le portail de l’alternance est à votre disposition.

 

En savoir plus sur le contrat de professionnalisation grâce au site du ministère de l’Emploi.