L'OPCAIM, au service de la formation

Le bilan de compétences vous permet d’analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et motivations afin de définir un projet professionnel et le cas échéant, un projet de formation. Il est mis en œuvre par un organisme extérieur à l’entreprise qui est soumis au secret professionnel et peut être réalisé sur votre propre initiative ou sur proposition de votre employeur, mais seulement avec votre accord.

 

Dans le cadre d’une initiative individuelle, vous pouvez bénéficier d’un congé de bilan de compétence à deux conditions :

  • justifier d’une ancienneté d’au moins 5 ans, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle qu’ait été la nature de vos contrats de travail ;

  • respecter un délai, dit « de franchise » de 5 ans entre deux congés de bilan de compétences (ce délai de franchise ne s’applique pas si vous avez changé d’employeur).

 

Comment se déroule le bilan ?

 

Le bilan de compétences se déroule suivant trois phases successives :

 

  • la phase préliminaire au cours de laquelle vous êtes reçu individuellement pour définir vos besoins et être informé des conditions du déroulement du bilan et des moyens utilisés ;

  • la phase d’investigation, menée de façon individuelle et/ou collective, vous permet d’identifier et d’évaluer vos compétences et aptitudes ;

  • la phase de conclusion qui permet de vous exposer les résultats du bilan.

 

Comment faire ?

 

Afin de pouvoir bénéficier d’un congé bilan de compétences, vous devez faire une demande d’absence en indiquant les dates et la durée du bilan, ainsi que la dénomination de l’organisme prestataire choisi. Votre demande doit parvenir à votre employeur au plus tard 60 jours avant le début du bilan de compétences. Dans les 30 jours suivant la réception de la demande, l’employeur vous fait connaître sa réponse par écrit. Si vous faites votre congé de bilan de compétence en dehors de votre temps de travail, vous n’avez pas d’autorisation d’absence à solliciter. Vous devez directement vous adresser au Fongecif de votre région auquel vous adressez une demande de prise en charge de votre salaire et des frais du bilan dans la limite de 24 heures par bilan de compétences.

 

Un bilan de compétences peut également vous être proposé par votre entreprise, dans le cadre du plan de formation. Vous disposez alors d’un délai de 10 jours pour donner votre accord. Sans celui-ci, le bilan ne peut pas être imposé. L’absence de réponse dans ce délai équivaut à un refus de votre part, ce qui ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.

 

Pour en savoir plus, consultez le site du ministère de l’Emploi.

 

Si vous êtes salarié, voyez la rubrique dédiée sur le portail de l’orientation.

 

Si vous êtes demandeur d’emploi, voyez la rubrique dédiée sur le portail de l’orientation.